Le Marché du meuble.. en augmentation...

 

Deuxième exercice consécutif positif – la dernière évolution de ce type avait eu lieu en 2011 – pour le marché du meuble en 2016, avec une croissance de 2,3 %. Légèrement inférieure à celle de 2015, celle-ci met aussi en avant une année à 2 vitesses, avec un premier semestre quasi-exceptionnel, suivi de 6 autres mois mitigés. Literie, cuisine et siège rembourré sont les familles de produits en tête et côté circuits, les spécialistes cuisines observent la plus forte progression, suivis de la GD Ameublement qui atteint désormais près de 51 % de parts de marché.

Evolution du marché du meuble en France depuis 1988 (source : IPEA)

 

Les chiffres ont été dévoilés ce jeudi 2 février, lors de la traditionnelle conférence organisée conjointement par l’Ameublement Français, la FNAEM et l’IPEA. Une présentation qui s’est inscrite dans la tonalité de la précédente, puisqu’elle a permis d’annoncer une deuxième année dans le vert pour le meuble, avec une croissance de + 2,3 % (après + 2,4 % en 2015). Le marché domestique regagne ainsi près de 220 millions, pour s’établir à 9,56 milliards d’euros, retrouvant ainsi sa valeur de 2012. « Malgré tout, le pic d’activité de 2011, à 9,84 milliards, demeure encore loin, et pour atteindre un tel résultat à la fin de cette année 2017, le marché devra trouver les solutions pour redynamiser son activité et développer sa croissance à hauteur d’au moins 3 % » avancent les représentants des 3 organisations. En attendant, ceux-ci ont pu se féliciter des réalisations récentes et en cours menées à la fois pour l’emploi et l’environnement, qui sont des sujets clés de la filière.

 

Deux vitesses

 

2016 aura été à deux vitesses, avec un premier semestre « comme le marché n’en avait pas connu depuis 10 ans » – février à + 7,8 %, avril à + 9,3 %, juin à + 8,7 % pour une évolution globale, sur la période, de + 4,8 % – suivi, en revanche, d’une suite et fin d’année mitigées, et ceci dès le mois de juillet (- 0,3 %, suivi d’un repli beaucoup plus profond en août, avec – 8,3 %) ; depuis septembre, la progression aura néanmoins repris, avec des évolutions mensuelles comprises entre + 1% et + 3 %, « davantage en phase avec les standards du marché ». Cette seconde période de l’année est ainsi étale par rapport au deuxième semestre 2015.

 

Lire la Suite dans Le Courrier du Meuble et de l'Habitat

Fil RSS

Bookmark and Share