Actualités

Les soft skills, kezako ?

Les soft skills, kezako ?

Au vu d’un monde du travail en pleine mutation, notamment avec l’apparition de plus de 27% de nouveaux métiers en 2022, beaucoup d’employeurs peinent à trouver LE candidat idéal avec les bonnes compétences ou une expérience similaire au poste à pourvoir.

Afin de palier à ce manque d’expérience et/ou de compétences, il est intéressant d’élargir les possibilités de recrutement et de trouver des solutions afin de s’adapter au marché actuel.

Pour cela, de plus en plus d’entreprises se basent sur les soft skills. 

Savez-vous à quoi cela correspond ? Comment l’intégrer dans votre processus de recrutement ?

Il s’agit des compétences comportementales ou encore relationnelles que l’on développe tout au long de notre vie dans différents contextes, environnements que ce soit lors d’activité scolaire ou extra-scolaire, professionnelle ou non, …. 

A l’inverse des compétences techniques dites « hard skills », les soft skills ne s’acquièrent pas lors d’une formation ou d’une certification technique. Ces compétences sont propres à la personnalité de chacun et peuvent se modifier au cours de notre vie.

Les recruteurs font donc évoluer leur méthode de recrutement afin de ne pas seulement évaluer des compétences techniques mais aussi des compétences comportementales et la personnalité de la personne. Cela permet de recruter des personnes en accord avec les valeurs de l’entreprise, ce qui facilitera l’intégration future du candidat.

Voici un exemple de soft skills les plus attendus par les employeurs :

• Créativité, 

• Gestion du temps 

• Adaptabilité

• Curiosité

• Persuasion

• Collaboration

• L’esprit critique 

• Intelligence émotionnelle

 

Quelques chiffres :

84% des cadres sont satisfaits du recrutement par les soft skills. 

54% des managers donnent autant d’importance aux soft skills qu’aux hard skills

62% des managers et cadres sélectionnent leurs candidats pour leurs compétences comportementales

 

Comment les déterminer ?

Pour définir les 4 soft skills indispensables à un candidat pour occuper le poste et s’intégrer à l’entreprise, il est préconisé d’établir une fiche de poste et d’échanger avec le futur N+1 à travers des retours d'expérience ou des entretiens d'évaluation annuels. Les soft skills attendus peuvent varier en fonction de l’équipe, de la politique de l’entreprise, de la façon de manager, ….

 

Quelques conseils pour les évaluer ?

Après les avoir définis, il n’est pas toujours facile de les identifier chez un candidat car chacun possède son propre ressenti, sa propre interprétation en fonction sa personnalité. Par exemple, si nous sommes quelqu’un de très perfectionniste, nous pouvons penser que la personne n’est pas très perfectionniste car nous le sommes plus qu’elle. Alors voici quelques conseils pour les évaluer :

Par exemple, pour l’adaptabilité, vous pourrez demander au candidat :

- De vous décrire une situation professionnelle, un changement, dans laquelle il a dû s’adapter et comment s’est-il adapté ?

- « Qu’est ce qui est le plus difficile pour vous lorsque vous intégrez une nouvelle entreprise ? »

- « Comment feriez-vous sur une île déserte ? »

Vous avez un doute ? Nous vous proposons plusieurs tests à partir de 99€ n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

 

Les soft skills ont une réelle place dans le recrutement d'aujourd'hui mais attention à ne pas oublier les hard skills, tout aussi importants et complémentaires. Le candidat idéal ? c'est celui chez qui on retrouver le maximum de soft skills ET de hard skills.

Maintenant à vous d’évaluer les compétences techniques et humaines de vos candidats ! 

 

 

 

Partager l'article


Booste ton CV Nouveau