Blog

Les conséquences d'un recrutement raté en Chiffres.

1518087821.capture.d.ecran.2018.02.08.a.

La première question à se poser est :  

Que considère t’on comme un recrutement raté ?

On part du principe qu’un recrutement a échoué si la personne quitte l’entreprise dans les 12 premiers mois, à son initiative ou à celle de l’employeur.

Et en Chiffres, ça donne quoi ?

La DARES (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) nous révèle quelques chiffres suite à une étude parue en 2015.

Une autre étude réalisée par le cabinet Mozart Consulting en 2015 vient confirmer ces chiffres en indiquant que 1 CDI sur 7 n’est pas confirmé à l’issue de la période d’essai.

Mais quelles sont les erreurs commises pouvant faire échouer autant de recrutements ?

A l’inverse maintenant, comment pourrait-on mesurer la qualité ou la fiabilité d’un « bon » recrutement ?

En général cette évaluation se fait sur 3 critères.

Et enfin comment éviter que ces erreurs se reproduisent ?

 

Amanda CLOUZEAU, Fondatrice & Dirigeante de concepteur-vendeur.fr

Retrouvez toutes nos offres d'emploi sur notre site Internet

 

Partager l'article